Une cinéaste qui a su mettre en lumière le cinéma africain

Your article title will appear here

LAFAAAC

26 avril, 2022

cinema, scénario, afrique

Dyana Gaye est une réalisatrice et scénariste franco-sénégalaise qui s'initie au cinéma très tôt avec un intérêt notamment pour le cinéma africain-américain. Ses inspirations sont alors Spike Lee et Charles Burnett; mais aussi plus largement la culture noire américaine, au travers de la musique et la littérature. « En premier lieu, la littérature a été pour moi un endroit de construction très fort et ça le reste toujours.»

Dans les années 1980, les cinémas d’Afrique sont largement méconnus et elle devra attendre quelques années pour découvrir le cinéma de Djibril Diop Mambety, Ousmane Sembène, Samba Félix N’Diaye, William Ousmane MBaye ou encore Ben Diogaye Bèye. Dyana Gaye étudie à l’Université Paris 8 en études cinématographiques, et constate que le cinéma africain n'est pas au programme, elle fera donc des recherches de son côté et découvre alors la Cinémathèque Afrique ainsi que la Vidéothèque de Paris, devenue le Forum des Images. 

En 2006 elle réalise un court-métrage Deweneti qui sera diffusé en France mais également à l'étranger. Il reçoit alors le Prix du Jury au Festival International du Film de Clermont-Ferrand en 2007 et fait partie des cinq films nommés aux Césars 2008 du meilleur court-métrage. Le film porte sur un jeune mendiant de sept ans qui décide d’écrire une lettre au Père Noël.

Si vous aussi vous êtes passionné de cinéma et souhaitez faire parler votre créativité et vivre de votre passion, LAFAAAC vous propose de découvrir un parcours de formation dédié à l'écriture de scénario.








Derniers articles

Partager