Dakar Fashion Week 2023 : L'éclat de la mode durable et l'émergence de la jeunesse créative africaine

LAFAAAC

19 décembre, 2023

La 21e édition de la Dakar Fashion Week, qui s'est tenue dans la capitale sénégalaise du 7 décembre, a une fois de plus attiré l'attention des passionnés de la mode, tant sur le continent africain qu'à l'étranger. Cet événement incontournable a été marqué par une innovation significative cette année, mettant en lumière la créativité africaine tout en adressant la question urgente de la prolifération des déchets plastiques. La thématique centrale de cette édition était indubitablement axée sur la "mode durable".

La fondatrice et organisatrice de l'événement, Adama Ndiaye, a souligné le tournant vers la durabilité en déclarant : "La nouveauté cette année, c'est qu'on a... durant Dakar Fashion Week depuis quatre ou cinq ans maintenant, on aide les créateurs qui font de la mode durable, sustainable, du recyclage. Et cette année, leur collectif va défiler pour le grand défilé, donc je suis très fier d'eux."

La diversité était à l'honneur, avec la participation de créateurs venant de différentes parties du continent, notamment l'Angola, la Côte d'Ivoire, l'Afrique du Sud et le Congo. Cette variété a été saluée par Adama Ndiaye : "Et puis, bien évidemment, l'innovation, c'est toujours les créateurs, ils sont toujours innovants, nouveaux. On a beaucoup de nationalités. Je suis très contente de cette diversité."

La Dakar Fashion Week, au-delà d'être un simple défilé de mode, se positionne comme une plateforme essentielle visant à promouvoir et célébrer la créativité africaine dans le domaine de la mode. Malgré le succès et l'éclat de cet événement, le secteur de la mode en Afrique continue de faire face à des défis financiers persistants.

"La mode africaine se porte très bien, elle a juste besoin d'un peu plus d'argent. Elle a besoin d'investissements, elle a besoin de fonds. Mais pour ce qui est de la créativité, c'est là, vous pouvez le voir chaque année, ça brille de 1000 feux. Mais on est en train de travailler dessus. On est en train de le structurer. On est en train de faire le nécessaire et nous-même on va s'organiser pour nous-mêmes, mettre notre argent et aider les nôtres, à l'aide de partenaires qui croient en cette mode et en cette jeunesse foisonnante," a rassuré Adama Ndiaye.

L'organisatrice de l'événement a également mis en avant la diversité des talents émergents, reconnaissant le besoin crucial de soutien à la nouvelle génération de créateurs : "Adama a vraiment mis en avant les jeunes créateurs du Sénégal. En fait, elle a l'habitude de dire qu'il n'y a pas de jeunes créateurs, tous les créateurs sont des grands créateurs, mais en fait, ce sont des créateurs qui n'avaient pas l'opportunité d'être connus, mais qu'ils ont un talent que tout le monde peut voir à travers leurs réalisations," a déclaré Massamba Ndiongue, styliste sénégalais.

Cette édition de la Dakar Fashion Week a ainsi mis en lumière l'intersection entre la créativité et la durabilité, soulignant le rôle essentiel que joue la nouvelle génération dans le façonnement de l'avenir de la mode africaine. Malgré les défis, l'industrie de la mode sur le continent continue de briller, portée par l'innovation, la diversité et un engagement croissant envers des pratiques durables. La mode africaine émerge comme une force dynamique, prête à conquérir le monde avec style et éthique.

Derniers articles

Partager